La floraison est une étape délicate, déterminante pour l’obtention du fruit et au Domaine Gérard Brisson, nous sommes conscients de son importance. On vous en dit plus sur cette étape capitale pour la qualité du future millésime de Morgon Les Charmes.

À peine visibles, cachées parmi les branches et les feuilles de la vigne, ces petites fleurs délicates ne seront là que pour un temps très court. En Beaujolais, la floraison de la vigne commence en mai, lorsque les embryons de fleurs apparaissent, et culmine en juin. Les fleurs sont blanches et minuscules et le climat est un facteur décisif de leur croissance.

C’est le moment où les viticulteurs sont le plus préoccupés par la météo, craignant le froid et la pluie. Lorsque les inflorescences commencent à fleurir, les vignes ont besoin de températures chaudes, de beaucoup de soleil et de peu ou pas de pluie, sinon la pollinisation peut être perturbée, ce qui réduit la nouaison.

Le compte à rebours a commencé !

Il faut compter 100 jours environ à partir de la date de floraison pour que les raisins soient au point optimal de maturité pour la récolte. A noter qu’il ne s’agit pas d’une science exacte, car le vignoble sera toujours confronté à divers aléas (grêle, sécheresse, pluies d’orages…) qui feront avancer ou retarder la maturation des raisins.

C’est pour cela que des tests de maturités sont faits à l’approche des vendanges pour affiner au mieux la prévision de récolte.

La floraison de la vigne coïncide souvent avec celle des rosiers le long des parcelles du domaine