Un cépage très fertile qui s’épanouit sur les sols pauvres et granitiques du Beaujolais !

En France, la région de prédilection du Gamay est le Beaujolais puisque 85 % du Gamay cultivé en France provient de ce vignoble. On le retrouve également en Anjou, en Savoie et en Alsace ainsi qu’à l’étranger comme en Suisse. Mais il excelle particulièrement en Beaujolais !

La notion de « cépage » englobe les différents types de raisin utilisés lors de l’élaboration du vin. Chaque cépage (cabernet sauvignon, riesling, chardonnay…) a ses spécificités, sa taille de baie, son taux de sucre, son épaisseur de peau…

Le choix du ou des cépage(s) est très important dans le vin car cela impactera directement sa robe, son nez, et ses arômes.

 

Le Gamay, le cépage roi du Beaujolais

« La particularité de notre vignoble du Beaujolais est la suivante : la totalité de nos vins rouges sont élaborés à partir d’un seul et même type de raisin, le Gamay, un cépage noir à jus blanc. On dit de ces vins qu’ils sont « mono-cépage », explique Gérard Brisson, propriétaire du Domaine.

Les vins de gamay sont fruités, frais et gourmands, ce qui en fait des vins très appréciés !

source: beaujolais.com

« N’avoir qu’un seul cépage ?  C’est aussi tout l’intérêt de notre vignoble ! »

Sur nos terrains pauvres et schisteux, il y donne le meilleur de lui même et offre une magnifique palette d’arômes composée de fruits rouges et noirs.

Les 12 crus du Beaujolais expriment les 12 terroirs particuliers de la région, et chacun de ses vins a sa propre identité et complexité aromatique.

« Nous encourageons d’ailleurs nos clients, au travers de nos activités d’œnotourisme, à déguster les différents crus.  En goûter un Fleurie, un St Amour et un Morgon, ils percevront les différences gustatives et l’impact du terroir sur les vins! », nous assure Gérard Brisson.

 

La place du Gamay au Domaine Gérard Brisson

Sur les terrains acides et granitiques du ​Beaujolais, il s’est imposé comme le cépage unique de la région et il y donne le meilleur de lui-même. Grâce aux terroirs particuliers de la région, le gamay exprime toute sa personnalité et sa complexité aux travers des 12 Crus du Beaujolais.

Les vins de Gamay ont une belle structure acide et offrent une magnifique palette d’arômes composée de fruits rouges et noirs : Ces arômes très fruités, frais et gourmands en font des vins rouges très appréciés.

Mais, lorsqu’ils sont issus de terroirs particuliers, comme c’est le cas du Morgon, ces vins développent une excellente capacité de vieillissement et se bonifient avec le temps. Après quelques années de garde, ses arômes évoluent vers des notes de pruneau et d’épices. Bien travaillé, le Gamay produit des vins d’une finesse incomparable !

Le saviez-vous ?

Le gamay est un cépage bourguignon, cousin du pinot noir. C’est en 1395, que Philippe le Hardi chassa le Gamay du duché de Bourgogne, craignant qu’il concurrence le Pinot Noir à cause de son fort potentiel productif.

Lors d’une dégustation à l’aveugle en 2018, notre Morgon Noble Tradition 2009 a su tromper les jurys qui pensaient reconnaitre un Volnay (Cru bourguignon). Une petite revanche pour un vin de gamay!